Site officiel du Dr Gérard Dieuzaide Institut Européen de Posturologie

Témoignage de Anne-Marie B.

15 mai 2016

Bonjour Docteur Dieuzaide,

Je suis venue vous voir au printemps 2016 parce que ma vie était devenue « invivable » : je ne digérais plus rien (bien que mangeant très sainement et ayant arrêté le gluten depuis un an et demi), je dormais très mal, j'étais très tendue, j'étais dans un état de fatigue chronique quoi que je fasse…
. J'avais, comme beaucoup de personnes, fait plein de recherches sur internet, et j'en étais arrivée à la conclusion qu'il fallait commencer par la bouche.
J'ai des problèmes dentaires depuis ma tendre enfance, j'avais beaucoup d'amalgames, de couronnes et deux implants.
La première consultation-bilan avec vous a permis d'établir un état des lieux.

Vous m'avez retiré 8 couronnes et amalgames (dont 4 énormes sur des molaires), plus d'anciens pivots corrosés… et j'ai fait déposer par mon dentiste habituel (j'habite très loin de Toulouse) 3 couronnes qui étaient électromagnétiquement incompatibles, ce qui fait tout de même 11 dents traitées das ma seule bouche !
Suite à cela, ma vie a changé : dans les jours qui ont suivi votre dernière intervention, j'ai dormi 15h/nuit sans pouvoir m'arrêter…, j'ai retrouvé une détente musculaire incroyable, j'ai progressivement recommencé à digérer « presque » normalement… Tout le monde m'a dit que j'avais une bien meilleure tête (sans savoir ce que j'avais fait), que j'étais plus détendue, plus sereine… CELA A CHANGÉ MA VIE !
Je vous suis infiniment reconnaissante d'avoir à la fois, fait ces découvertes majeures sur les matériaux parasites, mais aussi de le faire savoir, car, sans votre site, je serais très certainement passée à côté de soins qui ont changé ma vie et ma conception des choses.
Et j'encourage toutes les personnes qui liront ces lignes à ne pas se laisser décourager par tous les gens « bien intentionnés » qui disent « ah, s'il fallait faire attention à tout ! », ce qui prouve qu'ils ne sont pas assez malades !!!

Encore merci, Docteur, et bon courage à ceux qui entament le processus.

Anne-Marie