Site officiel du Dr Gérard Dieuzaide Institut Européen de Posturologie

Témoignage de Jean-Luc D chauffeur,Toulouse

6 février 2008

Souffrant de lombalgies et de cervicalgies répétitives (en moyenne une par mois) et ayant suivi de nombreux soins de kinésithérapie, mon ostéopathe, ayant remarqué que j’avais de nombreux amalgames dentaires et couronnes métal dans la bouche, m’a conseillé d’aller consulter le Docteur Gérard Dieuzaide, dentiste posturologue à Toulouse.

J’ai rencontré le Docteur Dieuzaide au mois de Septembre 2007. Il m'a démontré que j’étais très sensible aux métaux grâce à plusieurs exercices

1- Debout, adossé à une porte, bras le long du corps, tête droite, je devais lever la jambe gauche. On a repéré la hauteur a laquelle je pouvais lever la jambe en remarquant qu’il y avait un blocage : tremblement de la jambe au maximum de sa hauteur. J’ai ensuite répété l’opération mais avec un amalgame dentaire dans la main gauche, je levais la jambe 20 cm moins haut.

2- Debout, adossé à une porte, bras devant le corps, pouce droit dans main gauche, je devais monter doucement les bras tendus le plus loin possible au dessus de ma tête. Là aussi, blocage : tremblement au maximum de l’amplitude, et je ne pouvais pas toucher la porte avec mes mains. J’ai recommencé l’opération avec un amalgame dentaire dans la main gauche, j’allais encore moins loin qu’avant.

J’avais 6 amalgames, 4 couronnes métal et 3 dents sur pivots (facette sur métal) dans la bouche. J’ai décidé de faire enlever les couronnes métal et pivots pour les remplacer par des couronnes céramo-métal et mettre des obturations en matériau composite à la place des amalgames.

Les soins ont débuté courant octobre 2007 par la partie gauche de la mâchoire supérieure : 3 dents sur pivot et une couronne. Nous avions refait les tests avant l’intervention (lever de la jambe). Immédiatement après avoir retiré les dents sur pivots et la couronne, j’ai refait le test : je levais la jambe gauche 20 centimètres plus haut. J’ai ensuite testé différents alliages métalliques et matériaux composites afin de déterminer lesquels m’allaient le mieux (ne provoquant pas de blocage). Les soins se sont terminés début février 2008.

D’un point de vue physique, la différence est aujourd'hui flagrante : je suis plus souple, je me tiens plus droit naturellement, mes dernières séances de kinésithérapie remontent à la fin du mois d’octobre 2007. Je n'ai plus ni cervicalgie ni lombalgies depuis, je ne suis plus fatigué le matin au réveil comme je l'étais avant (je dors mieux et je ne me réveille plus en cours de nuit à cause de douleurs de dos). J’ai même grossi de 3 kilos, chose qui ne m’étais pas arrivée depuis plus de 15 ans (à noter mes mensurations d’avant : lm88 pour 68 kg).

D’un point de vue psychique aussi la différence est grande : je ne suis plus irritable, mon amie me trouve plus agréable à vivre.

La rencontre avec ce dentiste m'a permis de « revivre ». J’espère que mon témoignage aidera à faire prendre conscience aux gens des problèmes posés par les matériaux qui nous sont mis dans la bouche

le 6 Février 2008.