Site officiel du Dr Gérard Dieuzaide Institut Européen de Posturologie

Témoignage de Madame Monique S

1 janvier 2013

Depuis plusieurs années et malgré de nombreuses séances d'ostéopathie, je souffrais de contractures dans le cou qui me gênaient lorsque je tournais la tête. Il y a un an ces contractures se sont étendues petit à petit au bras et à la main gauche, c'était très douloureux. Au bout d'un certain temps je ne pouvais plus lever le bras et je ne commandais plus mes doigts. Tout m'était devenu compliqué dans les gestes quotidiens comme m'habiller, pendre du linge, faire mes lacets, éplucher des légumes, au travail je n'utilisais l'ordinateur que de la main droite… : je n'arrivais plus à me détendre, je me sentais très fatiguée même au lever, il fallait que je m'allonge à mi- journée et le soir dès la fin du repas. J'avais des problèmes de concentration, de mémoire et des maux de tête, je dormais mal car je ne pouvais plus m'allonger que dans certaines positions à cause de mon bras, pour marcher je faisais des efforts pour me porter et marcher droit, j'étais toute voutée et je me sentais 20 ans de plus, bref ce n'était plus moi.

Début avril dernier j'ai lu dans Perspective Santé un interview Dr Dieuzaide concernant les méfaits des champs électromagnétiques sur certaines personnes qui avaient en bouche des amalgames, implants métalliques… Comme j'avais quinze couronnes et deux amalgames j'ai tout de suite contacté le Dr Dieuzaide par téléphone et pris rendez-vous.

Le Dr m'a fait faire plusieurs tests posturaux dont les résultats m'ont beaucoup étonné :

– le premier debout adossée contre un mur consistant à lever latéralement les deux bras le plus haut possible avec différents matériaux en main gauche dont certains permettaient à mon bras gauche bloqué de retrouver une certaine amplitude et d'autres non

– un autre test qui consistait, toujours adossée au mur à lever la jambe gauche a permis de constater une amplitude réduite d'au moins 30 cm lorsque je touchais parallèlement avec l'index gauche certaines couronnes dentaires ou amalgames incompatibles que j'avais en bouche.

Deux jours plus tard les douze couronnes défectueuses étaient retirées avec toute la batterie des tests effectués à chaque extrait et je me suis sentie petit à petit libérée de cette camisole, éprouvant une sensation de relâchement. Je pouvais à nouveau me tenir droite.

Le Dr m'a fait refaire lever les bras latéralement devant un ordinateur allumé et un miroir également et constater que l'amplitude était réduite de façon significative en raison de leur rayonnement. De même il m'a conseillé de tester aussi mes vêtements afin d'éviter de porter ceux dont les matières me sont incompatibles et de couper toutes les étiquettes.

Les amalgames ont été enlevés 10 jours plus tard : à nouveau, au fur et à mesure j'ai senti une nouvelle sensation de relâchement. Puis les nouvelles couronnes ont été posées.

Je voulais témoigner pour remercier le Dr Dieuzaide car j'ai le sentiment de revivre et pour son humanité également.

Madame Monique S,  reçu janvier 2013