Site officiel du Dr Gérard Dieuzaide Institut Européen de Posturologie

Être Électrosensible

“Je suis électrosensible” ça veut dire quoi ?

Le corps humain a une réalité électrique et magnétique et est par là même  un système ouvert à des informations vibratoires. Ainsi notre corps fonctionne comme un récepteur radio qui peut « grésiller » lorsque les ondes qu'il reçoit sont incohérentes avec son propre système oscillatoire. Ces ondes peuvent venir de notre environnement,(Wifi,téléphone portable, antenne relais, courant électrique , baby phone, compteurs Linky, etc…) . Mais elles peuvent venir également ou sont pour le moins potentialisées par des matières que nous avons sur nous ou dans nous, qu’elles soient métalliques ou non. On parlera alors d’un effet d’antenne ou d’un écho électromagnétique. Ces informations ondulatoires, quand elles sont permanentes depuis des années, et situées à l'intérieur de notre corps, comme dans  notre bouche, peuvent avoir des conséquences insoupçonnées et  graves, voire dramatiques sur notre santé.

Le docteur Dieuzaide fait un test de résistance musculaire sur une personne électrosensibleC'est le système tonique postural qui est le premier touché par ces informations vibratoires polluantes. L'incompatibilité entre certaines vibrations électromagnétiques et le corps est la clef d'un effet domino qui va se mettre en place entraînant le patient dans un cercle vicieux délétère.

Cela entraînera des symptômes comme des cervicalgies, des douleurs aux trapèzes ou des lombalgies et fréquemment des sensations d'instabilité et de vertiges. Les yeux également payent un lourd tribut avec des troubles de l’oculomotricité .
Les tensions sur les muscles Ostéo crâniens et manducateurs entraînent un problème occlusal dentaire, avec hyper serrage dentaire nocturne et ses conséquences comme le bruxisme, le déficit postural, le mauvais sommeil.

L'état général est toujours altéré avec un sentiment de fatigue chronique, et un mauvais sommeil. Très souvent, on note la présence d'acouphènes, de douleurs rétro oculaires, de maux de tête, de fourmillement dans les mains,  ou les bras, des tendinites

. Une personne électrosensible a très souvent la sensation d'avoir sur elle une camisole de tensions, d'être emprisonnée par une cuirasse avec des sensations d’étouffement et des tachycardies.

Bien sûr, l'impact sur la santé est variable suivant la susceptibilité individuelle, la force de l'incompatibilité, et le temps depuis lequel elle se manifeste. C’est-à-dire qu'un métal ou autre matière, n'occasionneront pas les mêmes troubles selon les personnes. Cela peut aller d'une simple gêne cervicale lors de la rotation de la tête dans les cas les plus bénins jusqu'à une impression paralysante avec douleur atroce de type fibromyalgie et des contractures violentes ou déformantes.

Vous êtes électrosensible ? Sachez que que certaines matières que vous portez sur vous ou dans vous (prothèses dentaires, composites, amalgames, stérilets, fermetures éclair, lunettes, synthétiques, etc..) servent d'amplificateur passif aux informations et brouillards électromagnétiques ambiants (Wifi, téléphonie, systèmes électriques). Les enlever vous apportera souvent dans la seconde qui suit un mieux être considérable.

explication du dr dieuzaide sur les tests musculaire et une personne électrosensibleSi vous mettez une goutte de citron sur une huître vivante, vous verrez qu'elle se rétracte, ou qu'elle se contracte. C'est la même chose pour nous. Quand nous recevons une information nocive, l'hémicorps qui l'accueille va se contracter, se tendre, créant ainsi un différentiel de tensions entre l'hémicorps gauche et l'hémicorps droit. Ces tensions se localisent d'un point de vue anatomique au niveau du système tonique postural, qui est un système réflexe.

En médecine quantique, on considère que les cellules de notre corps communiquent entre elles de façon « radio-diffusive ». En effet, la vie ne se limite pas à des réactions moléculaires chimiques, mais se décompose aussi en des mécanismes encore plus subtils. Pour la médecine quantique, il existe un dialogue ondulatoire entre les cellules de notre corps que l'on peut appeler communication quantique, informationnelle, ou encore ondulatoire. De grands noms de la science de la biophysique nous confirment que les réactions chimiques de nos cellules sont sous la dépendance ou au moins influencé par cet échange vibratoire.


Publication officielle de l’OMS en Décembre 2005 :

« Depuis quelque temps, un certain nombre d’individus signalent divers problèmes de santé qu’ils attribuent à leur exposition aux champs électro-magnétiques. Si certains rapportent des symptômes bénins et réagissent en évitant autant qu’ils le peuvent ces champs, d’autres sont si gravement affectés qu’ils cessent de travailler et modifient totalement leur mode de vie. Cette sensibilité présumée aux champs électro-magnétiques est généralement appelée « hypersensibilité électromagnétique » ou HSEM. Les symptômes rapportés sont divers, sans profil symptomatique spécifique, ce qui signifie qu’ils peuvent s’apparenter à d’autres troubles ou maladies. Ce sont aussi des symptômes fréquemment rencontrés dans la population générale. »
«fatigue, lassitude, difficultés de concentration, étourdissements, nausées, palpitations cardiaques et troubles digestifs. Cet ensemble de symptômes ne fait partie d’aucun syndrome reconnu. »

Consulter la page originale sur l’HSEM sur le site de l’OMS

Plusieurs auteurs ont analysé les symptômes décrivant l’état électrosensible :

  • Étude de Hillert et al. (2002)[6], le symptôme le plus fréquemment cité est la fatigue, suivie de problèmes dermatologiques au visage, de sensations de lourdeur dans la tête, d’irritation des yeux, de nez bouché ou encombré, de maux de tête, de difficultés de concentration, etc.
  • Röösli et al. (2004)[7], quant à eux, décrivent en ordre décroissant des troubles du sommeil, des maux de tête, de la nervosité/angoisse, de la fatigue, des difficultés de concentration, des vertiges, des douleurs dans les membres et des acouphènes

L'incidence des pollutions endogènes électromagnétiques (que l'on peut également appeler émission photonique de la matière), sur le corps humain est trop spectaculaire, trop évidente, trop répétitive pour que l'on puisse ne pas y prêter attention.

Toute personne  devrait vérifier la compatibilité électromagnétique d’une matière avec son système oscillatoire avant qu”elle ne soit posée sur ou dans son corps. Tester la compatibilité électromagnétique d’une matière ne prend que quelques minutes ! Cela s’apprend !

Nous sommes tous électrosensibles, un peu ,beaucoup, passionnément, à la folie. Ce sont des millions de vie gâchées, brisées dans le monde.

Être électrosensible n’est pas une fatalité. Vous pouvez améliorer votre confort de vie,  retrouver  une vie normale et diminuer tous ces problèmes d’hyper électrosensibilité. .On ne peut pas modifier facilement son environnement, nous sommes cernés. Mais l’on peut se débarrasser des matériaux que nous avons sur nous pour être moins réceptif. Si vous coupez l’antenne d’un poste radio vous entendrez moins bien la musique !